Blog

Cap sur les quais de Bordeaux: on vous dé-Voile tout sur l’Hermione !

hermioneElle a fait son grand retour ! Depuis quelques jours une nouvelle vague a remué l’Estuaire de Bordeaux, agitation, intrigue, émerveillement… elle attise tous les regards et toutes les attentions des promeneurs. 

 

La fête du vin de Bordeaux

A l’occasion de la fête du vin, organisée du 15 au 17 Juin 2018 sur les quais de Bordeaux,  l’Hermione fera partie de l’effervescence  du week-end et la foule, attirée pour déguster et découvrir de nombreuses propriétés de la région, pourra également s’arrêter quelques instants et prendre le temps d’admirer un morceau de notre histoire. 

 

L'histoire de l'Hermione

Entièrement rénové, ce navire du XVIIIème siècle est resté fidèle à ce qu’il était lors de son premier voyage vers l’Amérique. Authentique et majestueux de l’extérieur, il l’est tout autant une fois à bord ! Au moment de sa reconstruction l’objectif des architectes et des hommes du projet était de concilier authenticité et modernité, un moteur et des hélices ont bien sûr dû être ajoutés pour éviter tout accident de manœuvre, l’électricité également pour l’utilisation de GPS ainsi que des ancres et de nouvelles chaines plus modernes. Hormis ces petites touches de modernité, l’intérieur et le pont de l’Hermione nous replonge totalement dans la vie des premiers marins qui ont vécu sur cette frégate. 

Canon Hermione

 

On embarque à bord d’une époque, d’une histoire, d’un emblème… Vous ne pouvez rester insensible à ce morceau d’un épisode fort dans l’histoire de l’amitié franco-américaine.

Les constructions de l’Hermione ont commencé en novembre 1778 dans l’Arsenal de Rochefort, six mois plus tard le bâtiment est mis à l’eau, le 28 avril 1779. Cette frégate possède toutes les spécificités des navires du VIIIème siècle, un pont unique à trois mâts, armée de 6 canons de 6 livres/3kg et 26 canons de 12 livres (soit 6kg). Ses dimensions plus raisonnables que les navires de guerres équipés de 80 à 100 canons, lui ont permises de devenir le bras droit indispensables des futures flottes commerciales. Ce type de frégate était historiquement construit pour protéger les navires commerciaux en avançant en éclaireur, ils permettaient de transmettre des signaux et également de porter secours aux vaisseaux endommagés. 

 

L'Arsenal de Rochefort

L’histoire de ce navire mythique est inscrite dans celle de l’Arsenal de Rochefort dans lequel l’Hermione sera construite une centaine d’année plus tard. C’est aussi son premier capitaine qui plaça l’Hermione en tête des grandes frégates françaises, appelé « fils ainé de la Liberté » pour son rôle majeur durant la révolution française, Gilbert Motier marquis de La Fayette, fut le premier l’homme à larguer les voiles du navire et à  emmener l’Hermione jusqu’en Amérique.

Coupe de l'Hermione

Navire mythique de plus de 65 mètres de long, il est le symbole de la renaissance de l’histoire de l’Arsenal de Rochefort. En 1666, ce projet impulsé à la demande du roi Louis XIV, qui portait l’ambition de régner sur les mers, il choisit alors Rochefort pour le fleuve de la Charente et y installa ce grand arsenal. Le projet fut réalisé  par Jean-Baptiste Colbert, un des principaux ministres du roi. Rochefort fait dorénavant partie d’un des plus importants arsenaux de France avec Brest sur l’Atlantique et Toulon sur la côte Méditerranéenne.

 

 

 

 

 

 

Bouton recherche WTB

Au sujet de l'auteur (The Wine Lover)

The Wine Lover

We are happy to give you the wine informations and events informations...

Autres articles :