Blog

Comment choisir son Champagne ?

Bouteille Champagne

Comment lire une étiquette ?

L’étiquette d’une bouteille de Champagne ne comporte que très peu d’informations, encore faut-il bien la comprendre. On trouve bien entendu l’appellation Champagne (unique appellation de la région), la marque, le dosage (en alcool et en sucre), le millésime et c’est à ce moment que tout se complique. Deux points peuvent paraitre complexes pour un novice. En effet, un numéro accompagné de deux lettres sont présents sur l’étiquette. Il s’agit du numéro d’immatriculation professionnelle du vigneron, les lettres représentent la catégorie professionnelle à laquelle il appartient.

On distingue 4 groupes professionnels : N.M, R.M, C.M et M.A.

                -N.M ou Négociant Manipulant : ce sont des négociants achetant leurs vendanges, partiellement ou en totalité, à des récoltants

                -R.M ou Récoltant Manipulant : le propriétaire élabore son champagne à partir des raisins de la propriété, il vendange, champagnise et commercialise lui-même. La clientèle principale de cette catégorie professionnelle est la clientèle intérieure, s’approvisionnant  directement à la propriété.

                -C.M ou Coopérative de Manipulation : une coopérative de récoltants assure le pressurage et la vinification aux adhérents. Elle commercialise le champagne sous sa propre marque.

                -M.A ou Marque d’acheteur représente la marque secondaire appartenant à un négociant-manipulant ou à un négociant qui commercialise un Champagne produit par un tiers.

 

Comprendre les caractéristiques du Champagne ?Champagne verres

Couleur, cépages, sucre sont autant de critères à prendre en compte pour bien choisir son champagne.

En ce qui concerne les cépages, on distingue les Champagnes dits « blancs de blancs » et les champagnes « blancs de noirs ». Les Champagnes dits « blancs de blancs » sont élaborés à partir d’un seul cépage blanc : le Chardonnay. Ces vins représentent un symbole d’élégance, ils sont pour la plupart d’une grande finesse, le palais féminin n’y sera pas indifférent. Le Champagne « blanc de noir » se compose de raisins noirs, l’assemblage est fait uniquement à partir de pinot noir ou le pinot meunier.  Bien que de couleur blanche, le champagne « blanc de noir » a de belles notes de fruits rouges et de fruits noirs en bouche, ce sont principalement des champagnes puissants et de caractère.

Vous aurez le choix entre blanc et rosé en ce qui concerne les champagnes. Les champagnes passent par toutes les nuances de blanc, c’est-à-dire de l’or pâle à l’or gris, en passant par le jaune paille et le jaune intense. Même si des raisins rouges entrent dans le processus d’élaboration, le champagne reste blanc.

Les Champagnes rosés, séduisent de plus en plus ces dernières années, et pas seulement les femmes. Les puristes utilisent la méthode dite par saignée, cela consiste à laisser macérer la peau du raisin avec le jus afin d’obtenir une couleur plus ou moins affirmée. Les arômes y sont donc plus marqués et plus puissants que les champagnes rosés issus d’assemblage. En effet, les assemblages se font entre du vin rouge issus de la région champenoise (10%) et les trois cépages à l’origine du Champagne.

Il existe deux catégories de Champagne : les champagnes demi-secs et les champagnes bruts. La différence porte sur la contenance de sucre par litre de champagne. Différents échelons peuvent exister, allant ainsi du sec au demi-sec, en passant par le brut et l’extra-brut. En chiffres, le champagne brut contient moins de 15 grammes de sucre par litre, alors que le champagne demi-sec en contient entre 33 et 50 grammes par litre.

 

 

 

 

 

Au sujet de l'auteur (Ophélie Guillot)

Ophélie Guillot

Affectionnant le vin et la gastronomie, j'ai à coeur de vous faire partager et connaître les événements et actualités autour de ces thèmes...

Autres articles :