Les chevaux dans les Vignes au 19ème

Quelle  conversation a pu avoir lieu dans un vignoble au début du siècle dernier? En ces temps-là, le vigneron ne pouvait compter que sur la force de l’animal pour déplacer ses charrues. La relation entre l’homme et le cheval était pour ainsi dire sacrée. Aujourd’hui, un vigneron a tout un arsenal de machines à sa disposition. Du début à la fin du processus de viticulture il y a une machine pour effectuer la tâche.  Le mot d’ordre est à la productivité, à la baisse des coûts, la hausse les rendements.  Et entre l’effeuilleuse, les tracteurs et la vendangeuse, nombreuses sont les machines à se succéder dans les rangs de vigne : la relation du cheval dans la vigne est née!

Toutefois, on voit une tendance toute récente du retour à des méthodes plus ancestrales ; et notamment le retour des animaux dans la vigne. Mais quels en sont les avantages in fine ?

 

Traction animale dans le vignoble : pourquoi ?

Soyons d’abord pragmatiques : utiliser un cheval au lieu d’un tracteur est moins cher. D’une part, un cheval coûte en moyenne 15 à 20 fois moins cher qu’une machine à l’achat. Et l’équipement qui va avec n’est guère plus coûteux. Le harnachement est un achat à vie, qui en général survit à la durée de travail d’une bête. Enfin, il y a quand même assez peu de risque qu’un cheval tombe en panne, ou même qu’il présente des coûts d’entretien, vu qu’un pré et qu’un peu de foin font en général parfaitement l’affaire.

Cheval au travail en Bourgogne

Ce que l’on remarque assez vite, c’est surtout l’effet psychologique que la cheval exerce sur les ouvriers autour de lui. C’est une présence apaisante, qui calme les hommes et les fait parler. En ce sens l’animal permet à l’homme de se rapprocher de la terre et rend le travail plus sain.

La terre d’ailleurs se trouve aussi bienheureuse d’être foulée non pas par des pneus mais par des sabots. Car si in tracteur de 10 tonnes peut compacter la terre sous ses roues assez violemment, ce n’est pas le cas d’un cheval. En effet celui-ci laisse derrière lui une terre aérée et une structure de sol adaptée à la santé de la vigne. Car avec une structure aérée, le ruissellement des excès de pluie est limité. La vie biologique et chimique des sols est réactivée ; le terroir peut exprimer son plein potentiel agronomique.

Avec cette avalanche de bonnes raisons on se demande pourquoi tous les vignobles n’ont pas déjà une harde de chevaux dans leur vigne ?

Est-il aisé de faire avancer un cheval dans la vigne?

En l’espace de deux générations, la compétence de la conduite animale s’est perdue massivement dans nos vignobles. Croyez le ou non ; faire avancer un cheval dans les rangs de vigne pendant toute une journée n’est pas chose aisée. Il y a des gestes, des attitudes et tout un savoir faire qui doit s’apprendre, et se travailler au quotidien. Cela ne s’invente pas « sur le tas ».

Ainsi, accueillir un cheval au domaine nécessite des aménagements. Soit engager un professionnel pour qu’il se charge lui-même de la conduite de l’animal ; soit se faire former directement. Dans tous les cas, ce n’est pas un choix qui se fait à la légère. Passer à la traction animale est un engagement qui va plus loin que juste se passer de tracteur. C’est une démarche, qui accompagne souvent le passage du vignoble en bio ou en biodynamie. Cela engendre des coûts, financiers bien sûr, mais surtout temporels.

 

Le château de Tracy

Prendre un cheval à la place d’un tracteur est-il plus économique?

L’un dans l’autre, est-ce que c’est un modèle viable ? Peut-on réellement laisser tomber les tracteurs et passer au cheval tout en conservant sa qualité et ses rendements ? La réponse est plus complexe que la question. Il est évident qu’un temps d’ajustement est nécessaire. Toutefois on retrouve souvent une qualité accrue après quelque temps d’utilisation. Les gains en termes qualitatifs et environnementaux font vite oublier que le rendement est plus faible, ou que que le suivi du cheval dans la boue n’est pas toujours agréable! Enfin, pour ne citer qu’eux, on peut mettre en avant de grands vignobles ayant réussi cette transition à la perfection ; tels que les vignobles de la coulée de Serrant, le Château Larrivet Haut Brion ou encore le château de Tracy.

 

Réservez votre séjour oenotouristique sur Wine Tour Booking !