La part du bio prend une place de plus en plus importante dans nos vies, dont dans le secteur vitivinicole. En effet plus d’un français sur deux apprécient les vins bio. Et, ce type d’agriculture représente un critère d’achat pour 4 français sur 10. Et vous, privilégiez-vous les vins bio aux vins conventionnels ?

Connaissez-vous la différence entre ces modes de cultures ?

Le secteur du vin est un secteur très dynamique. En 2018, 94 000 ha de vignes étaient conduites en bio, ce qui représentaient 12% du vignoble national (+20% vs 2017). Plusieurs critères poussent les viticulteurs à se convertir au bio ou plus …

Qu’est-ce qu’un vin biologique ?

Un vin dit biologique suit les principes de l’agriculture biologique tant sur la vigne qu’en cave et les vignerons doivent se soumettre à un cahier des charges européen depuis 2012. L’objectif étant de réduire l’utilisation des produits chimique dans la viticulture et de respecter la biodiversité.
Les vins biologiques contiennent alors moins de souffre comparés aux vins conventionnels (100mg/L vs 160mg/L).

Vin biologiques, biodynamiques ou natures, wine tour booking

Vigne du Château Romanin

Qu’est-ce qu’un vin biodynamique ?

“Biodynamie ou l’art d’utiliser les dons et forces vitales de la nature pour en créer des produits d’exception.”Château Romanin

Vin biologiques, biodynamiques ou natures, wine tour booking

Vignes du Château Beaubois

Comme le vin biologique, il y a un cahier des charges pour la viticulture en biodynamie. Cependant pour bénéficier des label Demeter ou Biodyvin, les vins doivent d’abord être convertis en biologique, tout comme le Château Beaubois au Sud de la Vallée du Rhône. Ce mode de culture représente une étape supérieure dans le respect de l’environnement. En effet les biodynamistes sont beaucoup plus à l’écoute de la nature et suivent un calendrier lunaire afin de connaître le moment idéal pour interagir sur la vigne. La lune ayant un impact sur les marées, cette dernière peut aussi influencer les végétaux, dont la vigne.

Qu’est-ce qu’un vin nature ?

La définition d’un vin nature reste encore un peu flou, même s’il existe un cahier des charges depuis peu. Les viticulteurs voulant produire un vin dit nature restent libres et peuvent en produire sans nécessairement suivre ce cahier des charges. En revanche, ils ne pourront pas inscrire sur l’étiquette « vin nature ». Même s’il existe encore des désaccords à son sujet, le vin nature reçoit encore moins d’interventions de l’homme que pour les vins biologiques et biodynamiques et avec encore moins de souffres ajoutés (voire pas du tout). L’idée d’un vin nature est de retrouver un vin plein de vie, et non standardisé.

Aller plus loin avec les vins végan

Vous l’auriez compris, chacun peut y trouver son compte dans le secteur du vin. Un vin sans intrants d’origine animale, c’est désormais possible. En effet, du blanc d’œuf ou “colle” de poisson sont souvent utilisés lors de la clarification du vin, ce qui peut déranger certaines personnes. Les vins végan (qui ne sont pas nécessairement bio, mais la majorité le sont), utilisent alors une colle végétale pour cette étape.

La cosmoculture c’est quoi ça ?

Certains viticulteurs vont encore plus loin dans leur approche en pratiquant la cosmoculture. Ce sont des vins qui se rapprochent des vins natures, mais des vins vivants. C’est une philosophie allant au-delà de l’agriculture bio et biodynamique, qui prend en compte les énergies terrestres et cosmiques dans la production des vins. Les vins issus de la cosmoculture ne sont pas encore bien connus, et peu de viticulteurs utilisent ce mode de culture. En France, seulement le Domaine Viret en Vallée du Rhône produit ce genre de vin.

 

Réservez votre visite sur WineTourBooking